Promo ! Thermomètre émaillé bombé hauteur 30cm : CHARLES GERVAIS Agrandir l'image

Thermomètre émaillé bombé hauteur 30cm : CHARLES GERVAIS

74-00009

Nouveau

Thermomètre émaillé, bombé 30 x 7cm : CHARLES GERVAIS

Plus de détails


9,00 €

-6,00 €

15,00 €

En savoir plus :

Thermomètre émaillé, bombé 30 x 7cm : CHARLES GERVAIS

Ce magnifique thermomètre émaillé bombé de 30x7cm pour une décoration intérieure ou extérieure ravira les grands et les petits. Conseils de pose : il est préférable d'utiliser des rondelles laiton à gorge ou en plastique afin d'éviter d'abîmer l'émail lors du serrage (vis en laiton de préférence) . Pour une meilleure fiabilité des températures indiquées, il convient d'éloigner le thermomètre des sources de chaleur. Dans la publicité et la communication, l'émail a été adopté pour ses couleurs extraordinaires et sa résistance dans le temps. L'émail résiste non seulement aux rayures mais aussi à la corrosion, aux attaques chimiques, aux intempéries...

C'est dans le Pays de Bray, en Normandie, réputé pour son beurre et son lait crémeux, au beau milieu du XIXe siècle, dans une petite ferme de Villers-sur-Auchy, près de Gournay-en-Bray que madame Héroult, fermière de son état, fabriquait, comme toutes les autres femmes de la région, un fromage à pâte onctueuse qu'elle vendait sur les marchés. Elle avait à son service un vacher suisse, lequel lui suggéra de faire comme dans son pays : ajouter de la crème à la pâte avant le malaxage du caillé. Et de ce fait, le fromage de la ''mère Héroult'' eut du succès : le suisse est né (il prendra plus tard le nom de Petit Suisse).Le succès du Petit-suisse fût encore bien plus grand quand il fût découvert par un mandataire des halles de Paris, Charles Gervais qui flaira la bonne affaire. Et comme la production artisanale ne suffisait pas à alimenter le marché de la capitale, Charles Gervais, associé à Mme Héroult pour l'occasion, reprit une fromagerie à son nom, en 1852, à Ferrières-en-Bray. Les premiers employés de la fromagerie Gervais furent tout d'abord des suisses, qu'il fit venir spécialement.Dès 1872 naît un second produit Gervais, dont la popularité ne tardera pas à égaler celle des Petits-Suisses : il s'agit du Carré frais.Charles Gervais avait également compris l'intérêt qu'il avait à livrer des suisses dans un état de fraîcheur toujours plus parfait. La ligne de chemin de fer Beauvais-Paris à peine inaugurée, il mit en place un transport particulier entre Ferrières et Beauvais : les voitures rapides tirées par quatre chevaux, devinrent célèbres.Charles Gervais avait aussi compris l'importance des marques et de leur identification. Bientôt, l?étiquette Fromages à la crème Ch. Gervais dits Suisses est imprimée sur les boîtes en bois, qui déjà contiennent ces petits fromages ronds. A la gare Saint-Lazare, à peine débarqués du train, les Petits Suisses sont chargés à bord des voitures à cheval, avant d'être livrés dans tout Paris quelques heures après avoir quitté le Pays de Bray. A la fin du XIXme siècle, la fromagerie devient une véritable usine.En 1900, Charles Gervais ouvre un atelier à Clermont, où sont fabriquées les boîtes de peuplier. Il innove également en utilisant des emballages à usage unique : une révolution pour l'époque. Les Petits Suisses sont vendus dans une fine bande de papier et placés par six dans des petites caissettes de bois, chaque Petit Suisse pesant 60 grammes pièce.Alors que l'entreprise est encore très artisanale, le petit-fils du fondateur, Charles Gervais, modernise complètement l'usine et place donc la maison Gervais à l'avant-garde du progrès dans l'industrie laitière. Un progrès stoppé net par les bombes de la Seconde Guerre mondiale, qui auront raison de l'usine Gervais en seulement 35 minutes. Mais c'est sans compter sur la détermination de Charles Gervais, qui fait appel à un brillant architecte pour reconstruire une usine ultramoderne.Les successeurs de Charles Gervais continueront le développement de la société, multipliant les rachats et les créations dans toute la Normandie.En 1967, Gervais fusionne avec Danone, fabricant de yaourt et devient le groupe Gervais Danone. En 1973, la fusion avec le groupe BSN lui donne une stature internationale. Au sein de ce groupe, en 2008, l'usine de Neufchâtel-en-Bray a produit plus de 5 milliards de petits-suisses.

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...